par ici les nouvelles fraîches

Oeufs mollets panés

Bonjour à tous, désolé du retard pour la recette, cela sera donc la recette du mardi ^^. Alors j’ai regardé Top chef hier et j’ai vu qu’un candidat m’avait volé ma recette d’oeuf mollet pané… pour ceux qui ont deja mangé à la Verriere j’en fais souvent. Donc aujourd’hui c’est plus des trucs et astuces que je vous donne pour bien réussir cette recette plutôt qu’une recette au gramme prêt.

Petit rappel sur les oeufs en général. Sur chaque oeuf que vous achetez dans le commerce, il y a tout un tas de lettres et de numéros inscrits (souvent en rouge) dessus. Le premier caractère correspond à la manière dont la poule est « traiteé » :
3 : poules élevées en batterie, chaque poule a l’équivalent d’une feuille A4 comme espace vital (16 poules/m²) … les poules ne voient pas la lumière du jour et ne sortent jamais.
2 : Poules élevées au sol ou en volière, 9 poules/m², toujours pas de sortie ni de lumière du jour.
1 : Poules élevées en plein air avec accès 4/5h par jour à l’extérieur, plus d’espace également en intérieur
0 : Poules « bio » idem au numéro 1 nourries avec des aliments biologiques et les poules doivent avoir accès à l’extérieur 1/3 de leur vie

Une fois ce petit rappel établi, vous pourrez passer outre les emballages mensongers des boites d’oeufs et aller voir directement sur l’oeuf.

Deuxième rappel utile, la cuisson des oeufs. Moyen mnémotechnique 3/6/9
Oeuf à la coque : 3 min une fois ébullition de l’eau
Oeuf mollet : 6 min
Oeuf dur : 9 min

Maintenant que tout ça est clair, on peut attaquer la recette émoticône smile

– Mettez de l’eau à bouillir avec un peu de vinaigre blanc (pour éviter que la coquille de l’oeuf ne se casse)
– Plongez délicatement les oeufs avec une écumoire ou une grande cuillère en évitant de casser la coquille et c’est parti pour 6 min de cuisson
– Pendant ce temps, préparez un saladier d’eau froide avec des glaçons
– Une fois les oeufs cuits, sortez les de l’eau avec l’écumoire puis placez les dans votre saladier avec l’eau glacée afin de stopper la cuisson de l’oeuf. A ce stade normalement le jaune est encore coulant et le blanc est cuit.
– Préparez trois récipients avec respectivement : farine, oeufs battus et chapelure blanche (que vous pouvez fabriquer vous même avec du pain dur mixé)
– Maintenant la partie la plus délicate de la recette : arriver à retirer la coquille de l’oeuf sans arracher la moitié du blanc a chaque fois ^^. Pour cela vous pouvez retirer doucement la coquille en laissant l’oeuf sous un filet d’eau froide, l’eau va s’insérer entre la coque et le blanc, vous verrez c’est bien plus facile. Ou si vous voulez préserver la planète et dépenser le moins d’eau possible, enlevez la coquille en plongeant l’oeuf dans l’eau froide du saladier.
– Une fois (presque) tous vos oeufs écalés (si si ça existe comme mot), vous pouvez les passer un à un dans la farine, l’oeuf battu puis dans la chapelure. Si vous voulez une croute fine, arrêtez vous la et réservez. Si vous souhaitez une croute plus épaisse (ce qu’on fait au resto) vous pouvez à partir de là les rouler à nouveau dans l’oeuf battu et la chapelure sans passer par la case farine émoticône smile
– Faire cuire dans la friteuse à 180 degrés jusqu’à ce que la croute prenne une couleur dorée.
Effet garanti !

Laissez un commentaire